Activités pour étudiants

Des étudiants en médecine dans le laboratoire d’anatomie

C'est votre programme et ce sont vos activités au volet francophone ! Vous êtes invités à participer à celles-ci. Prenez le temps de bien les connaître. N’hésitez pas à partager votre dynamisme et vos idées avec nous afin de rendre votre programme encore plus vivant.

Pour plus d’informations concernant ces activités, vous pouvez joindre Marianne Dancause, coordonnatrice des activités.

Activités d’introduction à la médecine et Journées des carrières en santé

Les Activités d’introduction à la médecine et les Journées des carrières en santé ont pour vocation de promouvoir les études médicales en français chez les étudiants de niveaux secondaire, collégial et universitaire.

Y participer permet, entre autres, à l’étudiant en médecine :
  • D’acquérir de l’expérience en enseignement
  • D’entrer en contact avec d’autres professionnels de la santé
  • D’être exposé aux besoins des francophones en situation minoritaire de la province et du Canada

Comment m’impliquer ?

En tant qu’étudiant en médecine, vous pouvez participer à cette activité de plusieurs façons :
  • En animant des ateliers
  • En accompagnant un groupe de participants
  • En aidant dans la préparation de l’évènement

N. B. Il vous est possible de vous engager pour une seule activité, voire un seul atelier.

La Miniécole de médecine

La Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa est une initiative du Bureau des affaires francophones de la Faculté de médecine en collaboration avec le Consortium national de formation en santé — Volet Université d’Ottawa.

Il s’agit de deux soirées de cours en médecine adaptés au grand public et offerts aux communautés francophones dans un cadre convivial. Les spécialistes de la santé y sont réunis afin d’aider les participants à en apprendre davantage sur la santé et le corps humain. Les sessions ont lieu au printemps et à l’automne et touchent une variété de sujets expliqués dans un langage simple et accessible.

Comment m’impliquer ?

En tant qu’ambassadeur de la Faculté de médecine auprès du public, vous aurez une occasion privilégiée :
  • d’entendre des conférences très intéressantes
  • d’interagir avec les membres du public, en salle et à distance
  • de poser des questions aux conférenciers sur les sujets présentés
Le Camp Destination Réussite

Il s’agit un camp d'anticipation de deux jours permettant aux élèves francophones de l'Ontario de découvrir les études universitaires à l'Université d'Ottawa. La Faculté de médecine y offre deux ateliers (points de suture et plâtres).

Participer au camp Destination réussite permet, entre autres, à l'étudiant en médecine :
  • D'acquérir de l'expérience en enseignement
  • D'être exposé aux besoins des francophones en situation minoritaire de la province et du Canada

Comment m’impliquer ?

En tant qu’étudiant en médecine, vous pouvez participer à cette activité de plusieurs façons :
  • En animant des ateliers
  • En aidant dans la préparation de l’évènement
Le camp MiniMed

Il s’agit d’un camp d’une semaine offert à deux reprises en juillet à l’intention des jeunes de 8 à 11 ans désireux d’en apprendre plus sur la profession de médecin. Ce camp est une initiative du BAF et s’intègre dans le camp Aventure en génie et en sciences. Il permet de sensibiliser les jeunes à la profession médicale en leur faisant prendre part à divers ateliers interactifs (représentation du cerveau, modélisation du sang, etc.).

Comment m’impliquer ?

Nous sommes chaque année à la recherche de coordonnateurs et d’animateurs pour ce camp. Restez à l’affut des ouvertures de postes à la fin du printemps !

La journée de la francophonie

Chaque année, le Bureau des affaires francophone mets sur pieds, dans le cadre des cours SIM une journée de la francophonie pour les étudiants de première année des deux volets linguistiques de la Faculté de médecine.

Contexte

Le Canada a deux langues officielles, le français et l’anglais. Dans le but d’assurer la dualité linguistique et l’épanouissement de ces deux langues officielles, diverses lois et politiques, tant au niveau fédéral que provincial, ont été mises en place. Au niveau fédéral, la Loi sur les langues officielles est le mécanisme principal par lequel les institutions fédérales garantissent…

Raison d’être de la Journée de la francophonie

Au Canada, deux réalités culturelles et linguistiques se côtoient. Toutefois, il a été démontré par diverses études que les besoins de santé des francophones qui vivent en situation minoritaire ne sont pas toujours comblés, faute de services adéquats dans leur langue. Selon les données de l’enquête postcensitaire de Statistique Canada sur la vitalité des communautés en contexte minoritaire, 53 % des francophones hors Québec jugent « très important » ou « important » d’obtenir des services de santé en français alors que dans la pratique, près du tiers des francophones seulement reçoivent des services en français de leur médecin ou d’autres professionnels de la santé (Corbeil et col., 2006). Pourtant, de nombreux professionnels de la santé seraient en mesure de combler une partie de ces besoins en pratiquant l’offre active.

L’offre active est définie par le CNFS (2012) comme :

« L’offre active de services de santé de qualité en français ne se borne pas à offrir des services dans la langue du patient ; elle comprend aussi une approche globale de la planification et de la prestation des services de santé destinés à une communauté en milieu minoritaire. Il s’agit d’une approche proactive qui tient compte de l’état de santé de la communauté et de son manque historique de services de santé en français. Cette approche fait appel à la mobilisation de la communauté ; elle tient compte de la diversité culturelle des patients ou bénéficiaires ; elle s’inscrit dans une perspective éthique ; elle met en place des mesures positives d’intervention, au besoin ; et elle vise à assurer la qualité des services et l’équité des bénéfices auxquels ont droit tous les citoyens francophones du Canada, peu importe leur situation minoritaire. »

L’offre active peut se définir comme l’action de rendre les services en français visibles, disponibles et facilement accessibles. C’est aussi une question d’informer les clients qu’ils peuvent se faire servir dans les deux langues officielles, sans attendre qu’ils demandent un service en français. Elle s’inscrit dans la perspective de soins centrés sur le patient.

Il s’avère important de former les futurs professionnels à l’offre active continue. Cette offre doit se faire dans une perspective de compétence culturelle incluant la compétence linguistique, la connaissance des communautés francophones en situations minoritaires et de leurs besoins en matière de santé. C’est dans cette optique qu’il a été décidé d’organiser une demi-journée de sensibilisation à la réalité des francophones pour les étudiants en médecine, qui ont peut-être vécu cette réalité dans leur propre communauté, ou alors qui seront appelés à la vivre dans le cadre de leur pratique. Le but ultime est qu’ils offrent des services de qualité en français pour répondre aux besoins communautés linguistiques minoritaires.

Colloque sur le bien-être des étudiants en médecine

Organisé conjointement avec Médecins francophones du Canada, ce colloque ne s’adresse qu’aux étudiants et aux résidents de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa.

Le but général du Colloque sur le bien-être des étudiants en médecine est de procurer à l’étudiant en médecine des moyens pratiques de développer un style de vie équilibré et durable pour faire face aux divers défis des études médicales ainsi que de la carrière en médecine. Le colloque donnera à l’étudiant la chance d’améliorer sa qualité de vie et son bien-être pour ensuite qu’il puisse devenir un modèle de comportement pour ses patients et sa communauté.

Objectifs :

  • Réviser l’impact d’un style de vie équilibré sur le bien-être et la santé de l’étudiant en médecine
  • Motiver l’étudiant à adopter un style de vie sain et équilibré
  • Fournir à l’étudiant en médecine un programme pratique d’exercices, de saines habitudes alimentaires et de gestion du stress en fonction d’une évaluation personnelle de ces trois comportements
  • Augmenter le bien-être de l’étudiant en médecine avec de nouvelles connaissances sur l’amélioration du sommeil, la prévention de l’épuisement et la gestion des relations
  • Familiariser l’étudiant en médecine aux étapes d’une démarche de changement des comportements
  • Mieux sensibiliser l’étudiant en médecine à l’impact que peuvent avoir les bonnes habitudes de vie sur la santé et le mieux-être
Subventions pour l’organisation d’activités

Le Service de vie communautaire (SVC) met à votre disposition des fonds de développement pour une activité réservée aux étudiants de l’Université d’Ottawa. Nous pouvons vous aider à soumettre la demande de fonds afin de réaliser une telle activité.

Haut de page