Volet international

parliament

Collaboration internationale en Médecine et les Humanités

La collaboration internationale en Médecine et les Humanités est un partenariat entre l’Université d’Ottawa, l’Université Jiao Tong de Shangai, l’Université de Lyon et l’Université de la médecine traditionnelle de Shangai.

Le but de cette collaboration est de créer un contenu riche et novateur pour l’enseignement des humanités en médecine et de favoriser le partage de contenu et d’expertise de la part de professeurs œuvrant dans divers pays pour enrichir leurs programmes respectifs de formation médicale et de recherche en éducation.

Pour cette collaboration les contenus sont organisés autour de trois grands axes: les savoirs (épistémologie), les relations (i.e. Patient-médecin) et les responsabilités.

Objectifs de la collaboration :

Les partenaires :

  • Partagent des contenus et des ressources éducatives
  • Partagent de l'expertise et des sources d'expertise
  • Créent ensemble du contenu et des ressources éducatives pertinents pour leurs programmes d'enseignement respectifs
  • Favorisent les échanges entre les experts en sciences humaines et sociales et les cliniciens des sciences de la santé
  • Favorisent les échanges, la communication et la création d'activités d'apprentissage à l'intention des étudiants des divers programmes des quatre partenaires
  • Encouragent la recherche sur l'apport des expertises en sciences sociales et humaines aux étudiants en sciences de la santé, en médecine et en médecine traditionnelle chinoise.

Objectifs pédagogiques des étudiants:

Suite à sa participation active au programme, l’étudiant pourra:

- Utiliser l’histoire du monde et la philosophie pour mieux comprendre ce qui forge et influence les valeurs de nos sociétés et celles de la médecine

- Réfléchir sur les rôles et les responsabilités du professionnel de la santé

- Identifier les éléments qui influencent les perspectives et les valeurs dans un contexte de diversité culturelle

- Réfléchir à des enjeux éthiques complexes, mieux les comprendre et proposer des solutions variées pour mieux les aborder

- Démontrer de la compassion dans les relations développées avec les patients

- Démontrer une tolérance à l’ambiguïté devant des situations cliniques difficiles

- Discuter des vertus nécessaires à l’exercice de la médecine.

Haut de page