Gouvernance et responsabilité

La Colline du Parlement, Ottawa

Notre engagement à améliorer notre gouvernance et notre responsabilité au DMF

Dans le but de clarifier certains enjeux concernant la rémunération, le sens des responsabilités, l’équité, la transparence et les attentes quant aux rôles et responsabilités de la faculté, le Département de médecine familiale (DMF) travaille actuellement à l’examen et à l’actualisation des principes de gouvernance et de responsabilité s’appliquant à tous les membres de la faculté.

À la fin de 2016, HealthIntelligence Inc. a entamé l’évaluation du modèle de rémunération du DMF, puis a remis un rapport sur les recommandations en mars 2017. Les résultats du rapport ont mis en lumière la nécessité pour le DMF de mieux définir ses rôles et fonctions ainsi que sa relation avec Family Medicine Associates of Ottawa (FMAO) et d’établir certains principes de gouvernance et de responsabilité. Ainsi, trois groupes de travail et un comité directeur de gouvernance et de responsabilité ont été mis sur pied pour donner un avis sur le processus.

Nous avons besoin de votre participation! Vos idées et vos avis, à titre de membre de la faculté, sont primordiaux pour nous assurer d’élaborer un solide cadre de gouvernance et de responsabilité pour le DMF. Au cours des prochains mois, nous demanderons votre participation à ce processus important.

Les messages sont les bienvenus dans notre Forum de discussion sur la gouvernance et la responsabilité, où vous pouvez poser des questions, discuter d’enjeux importants, et fournir une rétroaction à notre comité directeur et nos groupes de travail.

Lancer le forum de discussion

Résumé et mesures à prendre issus de la retraite pour un consensus sur la gouvernance et la responsabilité

Merci à tous ceux et à toutes celles qui ont participé à la retraite pour un consensus sur la gouvernance et la responsabilité, qui s’est tenue le vendredi 3 novembre à notre nouveau local d’enseignement, au 850, croissant Peter Morand. Ce fut une journée très engageante et productive. Les participants se sont collectivement entendus sur un plan pour aller de l’avant visant à mieux comprendre notre rôle en tant que médecins de famille évoluant en milieu universitaire et à définir clairement l’autorité et la prise de décision dans un modèle de gouvernance qui tient compte des contributions de notre corps professoral au moyen d’un solide cadre de responsabilité. 

Grâce à notre travail sans relâche, nous établirons une solide fondation à notre département pour le présent et pour l’avenir.

Un résumé des discussions de la journée et les mesures à prendre qui guideront nos prochaines étapes sont présentés ci-dessous. Veuillez nous faire part de vos commentaires en tout temps à l’adresse fdevdfm@uottawa.ca.

Médecin enseignant

«Nous sommes tous des étoiles, mais nous ¨brillons¨ de différentes façons.»

- Dre Madeleine Montpetit

Les quatre domaines des médecins enseignant

Les membres du corps professoral ont été en mesure de se reconnaître dans les quatre domaines de l’étoile (affichés à gauche) : le domaine clinique, les bourses, l’administration/le leadership et l’enseignement. Ils sont tous présents d’une certaine façon chez chacun des médecins de famille évoluant en milieu universitaire, mais peuvent prendre de l’ampleur ou s’amenuiser au long de leur carrière. Une vraie définition tiendra compte de cet élément fondamental, sera dynamique en permettant une évolution et favorisera l’engagement dans les quatre domaines.

MESURES À PRENDRE Le groupe de travail 1 préparera une définition exhaustive d’un médecin de famille évoluant en milieu universitaire qui est claire et inclusive, et à laquelle les membres de notre corps professoral peuvent s’identifier.

Modèle de gouvernance

Les discussions sur le modèle de gouvernance du département indiquent un grand besoin de clarté. Un modèle a été proposé selon les conclusions du groupe de travail et les commentaires fournis lors de la retraite du corps professoral en octobre. Trois scénarios ont été présentés au groupe afin de mettre à l’essai le fonctionnement du modèle, ce qui a soulevé des questions sur la prise de décision, les mécanismes de résolution de désaccords ainsi que les rôles et l’autorité des comités du DMF et de FMAO.

La directrice et le groupe de travail 2 avaient comme tâche de considérer les préoccupations et d’élaborer un modèle élargi qui soit clair et transparent, et par lequel notre corps professoral serait mieux servi.

MESURES À PRENDRE : La directrice du DMF doit rencontrer le responsable de FMAO et les membres du groupe de travail 2 pour préparer un modèle de gouvernance qui définit clairement l’autorité et les processus décisionnels. 

Cadre de responsabilité

Un système de points qui accorde des valeurs aux activités fondamentales et supplémentaires a été proposé pour saisir, reconnaître et récompenser efficacement le travail acharné que font les membres de notre corps professoral. Une méthode en quatre étapes pour élaborer ce système a été proposée, elle comprend :

1. Déterminer les activités admissibles

2. Attribuer une valeur aux activités

3. Établir les responsabilités

  • Définir les attentes
  • Définir la qualité

4. Déterminer l’incidence des mesures

Le groupe a convenu d’aller de l’avant avec cette méthode.

MESURES À PRENDRE : Établir un nouveau groupe de travail pour élaborer un plan visant à déterminer et à définir les activités fondamentales et supplémentaires, ainsi qu’un système de points clair et juste.

Merci à tous ceux et à toutes celles qui y ont participé! Vos commentaires nous sont très précieux. Nous vous encourageons à faire connaître votre opinion tout au long de ce processus et à participer autant que possible.

Si vous avez des questions ou des préoccupations ou que vous souhaitez émettre des commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec Asiya Rolston à fdevdfm@uottawa.ca..

Haut de page