Recherche

Simone Dahrouge, Vice Chair, Research

Simone Dahrouge Ph.D - Vice-directrice, recherche

Au cours de la dernière décennie, le Centre de recherche C. T. Lamont en soins de santé primaires, la branche de recherche du Département de médecine familiale, s’est imposé comme chef de file national en matière de soins primaires. En 2016, nous avons continué à chercher les réponses aux questions de notre communauté et nous avons aidé à établir la planification régionale des soins de santé. Nous avons travaillé à éliminer les obstacles en matière d’accès pour les populations vulnérables au sein des pays développés et nous avons trouvé des approches afin d’optimiser la prestation des soins primaires. Nous avons offert une contribution précieuse à la recherche sur les soins primaires et nous avons continué d’innover dans le domaine de l’enseignement médical. Nous avons collaboré avec des collègues provenant d’autres domaines, secteurs et universités. La portée et les forces de nos partenariats avec les patients, les planificateurs de soins de santé et les professionnels continuent de croître et nous sommes particulièrement fiers du rôle que nous jouons en ce qui concerne la promotion et le soutien de ces liens dans notre secteur.

De nombreux résultats de recherche axés sur 

  • Les médicaments : pertinence et déprescription
  • L’accès et l’équité : populations désavantagées
  • Les services de santé : modèles de prestation
  • La santé de la population : facteurs de risque modifiables et soins palliatifs

Réussites exceptionnelles

Les prix incluent :

  • Dre Lise Bjerre – Chaire de recherche clinique junior de la Faculté de médecine
  • Dr Doug Archibald – Prix Baldwin 2016 pour la meilleure publication, Journal of Interprofessional Care
  • Service de consultation électronique Champlain BASETM – Finalistes pour la médaille ministérielle récompensant l’excellence en matière de qualité et de sécurité des services de santé

Le nouveau programme d’innovation en éducation médicale a décerné quatre subventions totalisant plus de 70 000 $ aux cliniciens afin que ces derniers puissent continuer leur recherche :

  • Dr Charles Adamson : la méditation pour augmenter la résilience et la compassion chez les résidents en médecine familiale.
  • Dre Alison Eyre : Identification des enfants les plus vulnérables : élaboration d’un outil de dépistage pédiatrique et de communication sur les facteurs sociaux en santé.
  • Dre Vanessa Murley : Réduire et cesser : mise à l’essai d’une nouvelle approche pour la cessation du tabagisme dans les milieux de soins primaires.
  • Dre Amy Nakajima : projet pilote pour tester la faisabilité et l’acceptabilité de la conception et de la mise en œuvre d’un scénario de simulation visant à évaluer la capacité des résidents en médecine familiale à prendre en charge les urgences d’ordre obstétrique

Données

  • 130 publications
  • 254 exposés
  • 32 demandes de subvention acceptées, 20 à titre de chercheur principal
  • 3,8 M$ en financement supplémentaire
  • 15,2 M$ en recherche active

 

 

 

 

 

 

Haut de page