Oncologie en MF

Remarque:Information
Dans la présente page, le masculin a valeur de genre neutre

Depuis longtemps, les médecins de famille jouent un rôle prépondérant dans le dépistage et le diagnostic du cancer, mais ils ne participent habituellement pas ou que très peu à la gestion du cancer comme tel ou au suivi des patients guéris. Ils ne se sentent pas bien outillés pour assumer ces fonctions car leur formation en oncologie est habituellement minimale. De plus, l’intensification et l’efficacité croissante du dépistage, la population vieillissante et la hausse du taux de survie relative à cinq ans accentuent le besoin en médecins formés en oncologie. Les centres de cancérologie du pays comptent de plus en plus sur les médecins de famille dans les soins actifs et le suivi des patients en oncologie.

Buts et objectifs généraux

Le programme de formation R3 en oncologie du Département de médecine familiale de l’Université d’Ottawa vise à former des médecins de famille dans ce domaine de la médecine en pleine expansion. L’oncologie en médecine familiale permet une certaine flexibilité, les médecins pouvant exercer dans des milieux de soins primaires ou tertiaires. Les médecins formés dans le cadre de ce programme peuvent être des membres clés d’une équipe d’oncologie en milieu hospitalier ou en centre de cancérologie et servir de ressource comme médecin de famille capable de superviser l’administration de la chimiothérapie dans des centres locaux et de soigner des patients qui survivent au cancer.  

Le programme d’oncologie en médecine familiale vise à préparer les médecins de famille à faire ce qui suit :

  • évaluer et prendre en charge les affections malignes à différents stades;
  • se familiariser avec la chimiothérapie et la radiothérapie;
  • gérer les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie;
  • reconnaître et prendre en charge les urgences oncologiques, surtout la fièvre neutropénique, le syndrome de lyse tumorale, l’obstruction de la veine cave supérieure et les crises de douleur ;
  • poser des diagnostics et faire des traitements (p. ex., aspiration de la moelle osseuse, paracentèse et thoracentèse);
  • gérer les symptômes et contrôler la douleur;
  • pronostiquer d’après le diagnostic, le stade de la maladie et les capacités fonctionnelles;
  • apprendre les techniques de communication nécessaires pour interagir avec les patients et les familles touchées par le cancer;
  • tenir à jour ses compétences en médecine familiale en faisant des demi-journées de retour en clinique.

Structure du programme

Le programme propose une formation avancée de six mois dans le cadre de stages en oncologie médicale (clinique externe), oncologie médicale (patients hospitalisés), radio-oncologie, oncologie gynécologique, soins palliatifs et hémato-oncologie.

Centres :

  • Centre de soins palliatifs à l’Hôpital Élisabeth-Bruyère
  • Centre d'oncologie de la région d'Ottawa
  • Campus Civic de L’Hôpital d’Ottawa
  • Campus Général de L’Hôpital d’Ottawa

Stages

Oncologie médicale (patients hospitalisés)

Pendant quatre semaines, vous ferez partie d’une équipe multidisciplinaire soignant des patients hospitalisés qui reçoivent de la chimiothérapie ou qui en subissent des effets secondaires ou des complications. Vous vous familiariserez avec le diagnostic et le traitement d’urgences courantes en oncologie médicale, dont la neutropénie et la sepsie fébriles. Vous apprendrez à maîtriser le traitement d’affections liées à la chimiothérapie, dont la mucosite, l’entérite, la nausée, les vomissements, l’anémie, la thrombocytopénie et la neutropénie.

Pendant ce stage, vous pourrez apprendre à déceler et à prendre en charge des complications comme les effusions pleurales, l’obstruction biliaire, l’obstruction urétérale et l’hypercalcémie de malignité. Beaucoup de patients hospitalisés font la transition entre les soins actifs et les soins palliatifs ou de soutien. Vous devrez guider et conseiller les patients et leur famille pendant cette transition difficile.  

Vous assisterez aux séances multidisciplinaires hebdomadaires, aux leçons cliniques des différents centres (sein, GI, GU, poumon) et aux leçons cliniques spéciales en oncologie du centre de cancérologie. Vous pourrez aussi assister aux séances scientifiques en médecine interne.

Oncologie médicale (clinique externe/centre de cancérologie)

Ce stage de quatre semaines vous donnera des connaissances approfondies sur les différents régimes de chimiothérapie utilisés, selon les zones affectées, et sur la gestion des effets secondaires des traitements. Vous travaillerez en clinique et verrez principalement des cancers du poumon, gastro-intestinaux et du sein. Vous participerez également au triage, ce qui vous permettra d’apprendre à gérer les réactions aux traitements et les soins urgents aux patients traités (qui pourraient devoir être hospitalisés). Vous donnerez des soins palliatifs et acquerrez de l’expérience en gestion de la douleur. Vous assisterez à des leçons cliniques pour enrichir votre expérience.

Radio-oncologie

Pendant ce stage de quatre semaines, vous ferez partie d’une équipe multidisciplinaire de professionnels de la santé qui soignent des malades hospitalisés et des patients en clinique externe. Vous vous occuperez de patients qui font de la radiothérapie ou qui en subissent les effets secondaires. Vous vous familiariserez avec les urgences en radio-oncologie, dont la compression médullaire aigüe et le syndrome de la queue de cheval, l’obstruction de la veine cave supérieure, la détérioration grave due à des métastases au cerveau et l’obstruction imminente des voies respiratoires.

Vous verrez le traitement courant des effets secondaires et des complications, dont la dermatite, la mucosite, l’œsophagite, la pneumopathie, l’entérite et la nécrose radiologique. Vous apprendrez également de quelles manières la radiation peut pallier les symptômes.

Vous assisterez aux leçons cliniques et aux séances multidisciplinaires hebdomadaires, aux séances de planification des traitements, aux séances hebdomadaires sur les poumons et la physique et aux séances sur la tête et le cou.

Oncologie gynécologique

Pendant ces quatre semaines, vous vous familiariserez avec les soins aux patientes qui ont un cancer gynécologique (de l’ovaire, de l’endomètre, du col utérin, du vagin ou de la vulve) au long du continuum de ces maladies. Vous ferez principalement des soins post-opératoires et de la médecine péri-opératoire. Vous apprendrez à gérer les effets secondaires de la chimiothérapie en clinique externe et auprès de patientes hospitalisées.

Vous verrez des complications de cancers gynécologiques avancés et apprendrez des stratégies de gestion des effusions pleurales, de l’obstruction intestinale, de la douleur neuropathique, de l’obstruction urétérale, de l’hypercalcémie, des saignements vaginaux, de l’ascite et de l’œdème périphérique. Vous maîtriserez la communication avec les patientes et leur famille au sujet de l’abstention thérapeutique, des directives concernant la réanimation et de la palliation en fin de vie.

Vous ferez des leçons cliniques quotidiennes et participerez chaque semaine à des réunions d’étude de cas et de discussion sur la chimiothérapie et les aspects psychosociaux de la maladie. Vous pourrez également assister, si vous le désirez, à des séances départementales (obstétrique et gynécologie).

Soins palliatifs

Pendant ce stage de quatre semaines, vous acquerrez de l’expertise en gestion des symptômes. Vous maîtriserez le repérage et le traitement de troubles physiques, psychologiques et spirituels chez les malades du cancer. Vous ferez partie d’une équipe de consultation composée de médecins et d’infirmières en soins palliatifs.

Vous saurez recourir correctement à la pharmacologie pour gérer la douleur et d’autres symptômes liés au cancer, dont l’anorexie, la nausée, les vomissements, la constipation, la dyspnée, la toux, le délire et la dépression. Vous devrez assister aux leçons cliniques et aux séances régionales mensuelles.

Hémato-oncologie

Pendant quatre semaines, vous vous familiariserez avec la prise en charge de malignités hématologiques, dont la leucémie, le lymphome et le myélome, chez des patients hospitalisés. Vous acquerrez de l’expérience en greffes de cellules souches autologues et allogéniques et en complications connexes.

Vous participerez aux leçons cliniques et devrez assister aux séances multidisciplinaires hebdomadaires sur la greffe de moelle osseuse et la leucémie/le lymphome. Le vendredi, vous pourrez aussi assister à des leçons cliniques spéciales en hématologie.

Évaluation

Vous serez évalué une fois par mois par le précepteur de chaque module.

Comment faire une demande d'admission

Haut de page