Cheminement de formation en santé mondiale

La Docteur Alison Eyre, du DMF, s'adresse à un rassemblement au Parlement pour soutenir les soins de santé aux réfugiés au Canada.

Le cheminement de formation en santé mondiale donne l’occasion aux résidents d’obtenir une expertise supplémentaire en santé mondiale, de manière longitudinale, à leurs première et leur deuxième années de résidence. Les participants :

  • prendront connaissance du fardeau lié à la maladie à l’échelle mondiale et du besoin de promouvoir l’équité en matière de soins de santé;
  • feront face à des enjeux interculturels, comme la langue, la communication, la guérison traditionnelle, les croyances religieuses et la structure familiale – tous des éléments qui auront une incidence sur la relation entre le médecin et le patient;
  • vivront une expérience clinique unique en traitant des maladies qu’ils pourraient observer chez de nouveaux arrivants, des patients sans domicile fixe ou d’autres patients vulnérables;
  • acquerront les compétences nécessaires pour travailler dans les régions mal desservies du Canada et dans les pays à faible revenu.

Le cheminement de formation en santé mondiale comporte les éléments suivants :

  • Sélection de sujets de santé mondiale pour votre projet de recherche (projet d’érudition des résidents en médecine familiale, AQ) et vos présentations (journée universitaire – rondes des résidents, présentations sur la gériatrie/l’unité d’enseignement clinique/le projet Peds);
  • Stages (locaux et en région éloignée), stages en milieu rural, enrichissement/cliniques longitudinales;
  • Assistance au club de lecture en santé mondiale et aux séminaires sur la santé mondiale;
  • Éducation autodirigée sur la santé mondiale;
  • Réseautage.

Tous les renseignements sur les exigences du cheminement de formation en santé mondiale sont disponibles en ligne.

Chaque année, en juillet, se tient une réunion d’information sur le programme de santé mondiale et sur l’inscription au cheminement de formation auprès des nouveaux résidents en première année de résidence. Les résidents intéressés sont invités à communiquer avec la directrice en santé mondiale en tout temps pour discuter du programme.

Haut de page