Le programme des ÉMPD de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa procédera au lancement du volet Autochtones du Nord avec une place en résidence à Ottawa, dans le Nord de l’Ontario et au Nunavut

Publié le mercredi 11 octobre 2017

Le programme d’Études médicales postdoctorales (ÉMPD) de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa étend le nombre de places en résidence pédiatrique afin d’inclure une expérience de formation partagée entre Ottawa, le Nord de l’Ontario et le Nord du Canada au Nunavut dans le but de renforcer les capacités pour les besoins en matière de santé dans les collectivités nordiques éloignées.

Plus particulièrement, ce poste d’admission de première année historiquement basé au Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) à Ottawa, inclura maintenant une formation pédiatrique à l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) à Thunder Bay et Sudbury, et à l’Hôpital général Qikiqtani à Iqaluit au Nunavut

« Cette place en résidence est unique, puisque le résident passera plus de temps dans les régions nordiques du Canada, explique Dre Hilary Writer, directrice du programme de résidence en pédiatrie de l’Université d’Ottawa et du CHEO. Le curriculum est spécifiquement conçu afin que le résident passe plus de temps dans le Nord du Canada afin de répondre aux besoins en matière de santé des enfants dans ces collectivités. »

Au même titre que les collègues de la Dre Writer, la Dre Tara Baron, directrice du programme de résidence en pédiatrie à l’EMNO et Dre Amber Miners, directrice du site et chef de pédiatrie à l’Hôpital général Qikiqtani au Nunavut, ce nouveau volet vise à répondre aux besoins en santé des collectivités nordiques éloignées du Canada.

« C’est une excellente occasion pour les résidents qui sont à la recherche d’une opportunité unique qui leur permettra d’apprendre concrètement les enjeux auxquels font face les enfants vivant dans le Grand Nord, tout en étant exposés à tous les stages de niveau tertiaire d’un programme de formation classique, a mentionné Dre Baron. Ce résident apprendra à fonctionner dans des environnements ayant des ressources limitées, ce qui le préparera à travailler dans n’importe quel domaine de la pédiatrie de son choix. »

« Je suis très ravie de participer à ce programme unique et novateur, réunissant l’Université d’Ottawa, l’EMNO et le Nunavut afin de former des pédiatres à travailler dans le Nord, a mentionné Dre Miners. Ce programme exposera les candidats retenus aux problèmes de santé du Nord et des autochtones dès le début, et tout au long de leur formation, leur permettant d’enrichir et d’élargir leur expérience, donnant lieu à des pédiatres qui sont formés pour travailler dans le Nord du Canada. »

Photo de résidence des EMPD.

Résidents des ÉMPD.

Haut de page