Contexte

Voici un résumé des renseignements qui se trouvent dans le site Internet de l'AFMC.

Le Conseil des doyens de l'Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a approuvé la mise en œuvre d'un processus d'examen intérimaire systématique obligatoire portant sur tous les aspects des activités de l'école de médecine couverts par la gamme complète de normes d'agrément. L'adoption d'un processus d'examen intérimaire de l'agrément permettra :

  • de détecter les problèmes émergents en ce qui a trait aux normes;
  • de cerner les enjeux critiques nécessitant une attention plus immédiate;
  • d'accroître l'expertise locale en matière d'agrément;
  • de créer une culture d'amélioration continue de la qualité.

Étapes du processus d'examen intérimaire de l'agrément

  • Collecte de documents
  • Constitution de l'équipe des visiteurs
  • Distribution, collecte et revue des listes de contrôle
  • Rédaction d'une ébauche d'une liste de conclusions et envoi au coordonnateur de l'examen intérimaire (CEI) externe
  • Visite des lieux (1,5-2 jours)
  • Rédaction de la version finale du rapport provisoire
  • Suivi des progrès

Équipe chargée de la visite intérimaire

L'équipe chargée de la visite intérimaire se compose du CEI qui agit à titre de président, d'un CEI externe occupant les fonctions de secrétaire de même que de membres du corps professoral et d'étudiants. Au minimum, l'équipe doit se composer de trois membres du corps professoral de l'établissement provenant respectivement des secteurs des sciences fondamentales, des sciences cliniques et de l'enseignement clinique ainsi que de deux étudiants en médecine (un étudiant du préexternat et un étudiant de l'externat). Il peut s'avérer souhaitable d'ajouter d'autres membres du corps professoral (trois par exemple) et d'autres étudiants (deux de plus) pour veiller à ce qu'au moins trois membres du corps professoral et un étudiant soient présents à chaque réunion.

Rapport provisoire

Le rapport provisoire énumère tous les points qui ont besoin d'être améliorés ou surveillés et fournit des recommandations sur ce qui a besoin d'être fait et par qui. Le rapport indique également les priorités et les échéanciers quant à la manière dont le travail devrait être mené. Le rapport appartient à la Faculté et n'a pas besoin d'être soumis. Le CEI de la Faculté surveille chaque secteur et informe le doyen et les principaux comités de la Faculté des progrès réalisés pour remédier aux lacunes. La surveillance se poursuit et mène au début de l'auto-évaluation de la faculté de médecine (AFM) en vue de la prochaine visite complète.

Haut de page