Membres du public

Photo représentant les membres du public

Le Bureau des affaires francophones reconnait l’importance de l’offre active de soins de santé en français et s’engage à y jouer un rôle, entre autres, par le biais de l’expérience étudiante dans le volet francophone. Le public peut s’impliquer de manière importante en appuyant la mission du Bureau des affaires francophones de la Faculté de médecine et, ce, de diverses façons.


Offre de service à la communauté — participer à la Miniécole de médecine

La Miniécole de médecine a une mission à deux volets :

  • un volet éducatif
  • un volet de promotion de la santé

En participant à la Miniécole de médecine, vous serez mieux informés sur le fonctionnement normal du corps humain et sur certaines maladies. Vous serez ainsi davantage en mesure de prendre des décisions éclairées pour votre santé. Vous serez également des ambassadeurs de la Faculté de médecine en faisant connaître sa mission et les programmes qui visent à améliorer la santé des citoyens du pays.

Demande de soutien — faire un don envers nos projets

Le projet Bénin

Le Projet Bénin est une initiative de la Faculté de médecine, mise sur pied par le Bureau des affaires francophones. Les dons envers le Projet Bénin permettent au BAF d'accomplir la mission du projet, à savoir :

  • Perfectionner les connaissances en santé internationale des étudiants du volet francophone de la Faculté de médecine pour former les leaders de demain
  • Appuyer la réforme amorcée par l'Université d'Abomey-Calavi au Bénin afin d'introduire la formation en santé primaire dans le cursus
  • Introduire le modèle des soins de santé primaires dans un village africain afin de réduire le taux de mortalité infantile dans le village et d’améliorer la santé de cette population

Je veux donner pour soutenir le Projet Bénin
(choisir l’option « Projet Bénin »)


Le Fonds du Bureau des affaires francophones de la Faculté de médecine pour soutenir les étudiants en besoin

Le Fonds a été établi par Dre Jeanne Drouin, alors professeur au Département de médecine et directrice du Bureau des affaires francophones de la Faculté de médecine et Dr Pierre Soucy, alors professeur au Département de chirurgie de l’Hôpital pour enfants de l’Est ontarien et doyen adjoint aux admissions de la Faculté de médecine.

L’objectif de ce fonds est de fournir de l’aide financière à des étudiantes et étudiants franco-ontariens de la Faculté de médecine dont les études pourraient être compromises autrement.

Je veux donner pour soutenir le Fonds du Bureau des affaires francophones de la Faculté de médecine !
(
choisir l’option « Bureau des affaires francophones »)

Partenariat — devenir un patient simulé

Vous êtes disponibles ? Intéressés par l’enseignement ? Vous voulez entretenir votre mémoire en faisant de la simulation ? Vous désirez partager votre réalité quotidienne avec la maladie ? Ces activités peuvent vous intéresser !

La participation active de patients en éducation médicale est reconnue comme bénéfique pour l’apprentissage des étudiants. Nous avons à cœur de servir la communauté francophone et nous investissons dans un enseignement de qualité des étudiants francophones en médecine. Pour cela nous avons besoin de vous !

Nous recrutons 2 types de patients :

1) Patients simulés

Personne en santé qui participe à l’éducation médicale en jouant le rôle d’un patient à partir d’un scénario fourni avant la séance d’apprentissage.

Détails pratiques :
  • Les séances ont lieu, le plus souvent, en après-midi à la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa (Pavillon Roger Guindon – 451, chemin Smyth, Ottawa)
  • Vous êtes rémunérés pour votre participation.
  • Vous recevez une formation préalable.

Intéressé ? Remplissez le formulaire et adressez-le à Mme Anna Foley, coordinatrice des patients simulés.

2) Patients partenaires

Personne vivant avec une maladie chronique (diabète, HTA, ACV, maladie digestive, suite de cancer, etc.) et qui désire partager son vécu avec la maladie.

Ce que vivent les patients est une composante importante pour l’apprentissage des étudiants. Vous pourrez intervenir en collaboration avec un médecin pour parler de votre maladie.

NB : vous pouvez aussi être un proche aidant d’une personne ayant une maladie chronique.

Intéressé ? Remplissez le formulaire adressez-le à Dre isabelle Burnier.

Haut de page