Programme PIEPS

Nous avons bâti le programme des Patients impliqués dans l’éducation des professionnels de la santé (PIEPS) dans le but de promouvoir la participation de plusieurs types de patients à l’éducation médicale. Il existe présentement 3 volets au sein du programme PIEPS :

  1. Les patients simulés simulent une personne ayant une maladie décrite dans le scénario de simulation en jouant l’aspect clinique de cette maladie et l’aspect psychosocial vécu par le malade. Ils doivent être capables d’improviser pour rendre l’entrevue plus authentique. Ils sont généralement impliqués dans les cours d’apprentissage expérientiel des habiletés cliniques, que ce soit en médecine, en physiothérapie, en ergothérapie, etc.
  2. Les patients standardisés sont formés pour participer aux examens certificatifs comme les ECOS (Examen clinique objectif standardisé) que les étudiants doivent passer chaque année. Ils simulent une personne ayant une maladie, mais doivent avoir un comportement standardisé. Ils sont généralement formés par le Centre des examens d’Ottawa et participent aux examens des professionnels de santé.
  3. Les patients réels vivent avec un problème de santé réel. Ils partagent leur vécu de la maladie avec les étudiants dans le but de les y sensibiliser et travaillent en collaboration avec les professeurs. Ils peuvent aussi enseigner des stratégies pour développer des habiletés cliniques adaptées spécifiquement à cette maladie.

Avantages d’être un PIEPS ?

  • Acquérir le sentiment d’être utile en :
    • contribuant au progrès de la science
    • contribuant à notre société
    • participant à la formation des futurs médecins
    • aidant les étudiants à comprendre l’importance de l’empathie du médecin envers son patient
  • Appartenir à une collectivité qui valorise :
    • l’apprentissage par et avec les autres
    • le développement d’habiletés nécessaires chez le futur professionnel de la santé
    • le partage des expériences
    • l’apprentissage par modèle
    • la mise en place des liens de confiance et de respect
  • Apprendre de nouvelles données au sujet :
    • de la médecine
    • de l’empathie

Ce qu’ils en disent

 « J’ai la satisfaction de faire une différence, si petite soit-elle dans la formation de nos futurs médecins. Je sens que je fais partie d’un processus d’apprentissage ; c’est une belle expérience, des plus valorisantes. Je considère le rôle de patient simulé très important. » Gladys​​​​​​​

« La rétroaction sur le ressenti donnée par les patients simulés est primordiale pour l’apprentissage des étudiants en médecine. Cette expérience enseigne aux étudiants comment communiquer avec les patients d’une façon emphatique et réaliste, tout en leur donnant la confiance en leurs habilités d’apprentissage. » Mikaela​​​​​​​

«La clinique simulée est vraiment un milieu d’apprentissage… En tant que patient simulé, c’est certain que ce n’est pas standardisé du tout, mais chaque étudiant a eu l’opportunité d’avoir un cas avec une interaction réaliste et le fait que chaque patient soit un peu différent dans son interprétation n’importe pas. Le but a été atteint. Je vois l’importance de ces sessions pour les étudiants et je crois que c’est important de leur donner autant de rétroaction possible… Je crois que les sessions de PIEPS que vous offrez sont excellentes pour des nouveaux patients simulés comme moi, mais aussi un très bon rappel pour les patients avec plus d’expérience. Des fois on a peut-être oublié l’importance ou le but de ces sessions.» Elena​​​​​​​

Ce programme est une initiative des Affaires francophones de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. Pour en savoir davantage sur les PIEPS, regarder la vidéo YouTube.

Pour signaler votre intérêt, veuillez remplir ce document.

Haut de page