Évaluateurs, les intervenants méconnus de la recherche en santé

Publié le mercredi 6 janvier 2021

Cette année, six professeurs de l’Université d’Ottawa ont reçu le titre d’évaluateur exceptionnel ou d’évaluatrice exceptionnelle des IRSC en reconnaissance de leur dévouement constant à l’égard de la progression du processus d’évaluation par les pairs. Parmi ces six, cinq professeurs sont issus de la Faculté de médecine — Dr Bernard Thébaud, Dr Jean-Marc Renaud, Dre Kristin Baetz, Dr Thomas Lagace et Dr Morgan Fullerton — en plus de la Dre Vanessa Taler de la Faculté des sciences de la santé qui est elle aussi reconnue.

Dans le contexte des activités de subvention, un évaluateur ou une évaluatrice examine les propositions afin d’établir si l’idée du projet est novatrice et importante, et si l’équipe peut accomplir le travail. En effet, un projet pourrait avoir le potentiel de répondre à une question importante de la science biomédicale,mais si l’équipe n’est pas composée d’experts chevronnés et ne bénéficie pas des outils nécessaires dans ses installations, il est peu probable qu’une subvention lui soit accordée. Les meilleurs évaluateurs sont aptes à communiquer les points forts et les points faibles de manière équitable et positive de sorte à offrir au candidat ou à la candidate des commentaires perspicaces et constructifs.

Pour lire l'article en français, veuillez cliquer ici.

Haut de page