L’Hôpital d’Ottawa au cœur d’une « belle évolution » dans la recherche sur le VIH et les soins

Publié le mercredi 9 décembre 2020

SIDA. Ce mot est chargé pour beaucoup de gens au Canada, en particulier les hommes gais. Dans les années 1980, les mots « vous avez le SIDA » de la bouche d’un médecin inspiraient immédiatement la peur. La plupart du temps, ils étaient synonymes d’une détérioration rapide de la santé, de souffrance, de chagrin et finalement, de mort.

Heureusement, en quarante ans, le traitement du VIH a fait de grands progrès. 

« Le traitement du VIH s’est tellement amélioré que nous ne nous limitons plus à traiter à court terme une maladie incurable », dit le Dr Paul MacPherson, spécialiste des maladies infectieuses du Programme d’épidémiologie clinique de L’Hôpital d’Ottawa. « Aujourd’hui, nous accompagnons les gens et les aidons à rester en santé, en plus de nous diriger assurément vers la prévention du VIH. »

Pour souligner la Journée mondiale de lutte contre le sida, nous revenons sur le rôle important qu’a joué L’Hôpital d’Ottawa dans les soins aux patients atteints du VIH, le statut de chef de file que L’Hôpital conserve dans le domaine crucial de la recherche et sa contribution à la transformation des moyens de prendre en charge le VIH aujourd’hui.

Pour lire l'article complet, veuillez cliquer ici.

Haut de page