Programme de santé mondiale

Le Programme de santé mondiale (PSM) vise à promouvoir et à soutenir les activités dans ce domaine au sein de la Faculté de médecine – un objectif qui cadre bien avec le pilier de l’internationalisation de Transformation 2030, le plan stratégique de l’Université d’Ottawa. Le programme s’efforce d’offrir de la formation et un appui à tous les membres de la communauté universitaire qui participent à des activités d’enseignement, de recherche, de soins et de renforcement des capacités dans des collectivités à l’étranger qui n’ont qu’un faible accès aux ressources – et ce, afin que ces activités puissent être menées de façon éthique et sécuritaire.Le programme aide également les membres du corps professoral à mettre en place des initiatives stratégiques et durables visant à favoriser l’engagement des étudiants, des résidents et des professeurs de l’Université d’Ottawa envers l’amélioration des soins de santé tant au Canada que dans les communautés à l’étranger qui disposent de peu de ressources. En outre, le programme offre un soutien pour les stages à l’étranger aux EMPC et aux EMP, une formation préalable au départ, des séances de compte rendu ainsi que de l’aide sur place pendant les stages. Véritable carrefour des communications pour les activités de santé mondiale à la Faculté et dans la communauté, le programme de santé mondiale assure notamment l’organisation du club de lecture sur la santé mondiale et la gestion de la liste de distribution de santé mondiale. Pour plus d’information, envoyez un courriel à la coordonnatrice du programme (globalhealth@uOttawa.ca). Le PSM travaille en étroite collaboration avec le groupe d’intérêt en santé mondiale aux EMPC de la Société d’Esculape, notamment en contribuant à la conférence de santé mondiale organisée annuellement par les étudiants.

Conformément à notre mandat de responsabilité sociale, nous proposons un programme de santé mondiale au premier cycle, de même qu’une concentration en santé mondiale offerte à tous les étudiants; les étudiants qui atteignent les objectifs reçoivent un certificat de santé mondiale.

Pour recevoir des nouvelles et des renseignements sur les activités de santé mondiale dans notre communauté, inscrivez-vous à notre liste de distribution en transmettant un courriel à la coordonnatrice du programme (globalhealth@uOttawa.ca)

Historique du Programme de santé mondiale de la Faculté de médecine

Le Programme de santé mondiale a été lancé en 2009 pour promouvoir les activités dans ce domaine au sein de la Faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. Il offre à cette fin des programmes de formation, ce qui comprend l’élaboration du curriculum de premier cycle et des études postdoctorales, et le soutien aux initiatives des stagiaires et du corps professoral. Le Bureau aide par ailleurs l’Université à établir des partenariats axés sur la durabilité et le respect mutuel avec des établissements universitaires et des ONG de l’étranger.

Depuis lors, l’importance continue du programme aux yeux des étudiants, des résidents et des professeurs de la communauté universitaire ne s’est jamais démentie. Il convient de noter qu’à l’échelle mondiale, les programmes de santé mondiale sont de plus en plus recherchés et représentent un facteur de recrutement de stagiaires en médecine. Le Programme de santé mondiale vise à créer, gérer et promouvoir des occasions d’activités universitaires à l’étranger pour la population étudiante et le corps professoral.

Si vous souhaitez recevoir des mises à jour du programme de santé mondiale et des informations sur la santé mondiale dans notre communauté, veuillez vous inscrire au bulletin mensuelde Santé mondiale de l'Université d'Ottawa. Envoyez votre demande au coordonnateur du programme à globalhealth@uOttawa.ca.

Témoignage

« Je voulais approfondir mes connaissances en santé mondiale parce que c’est un domaine qui touche à tous les champs de la médecine. J’aime aussi les possibilités uniques qu’offre le programme, comme le club de lecture en santé mondiale, les exposés et les possibilités de stage. » –Natalie Rakocevic MD 2021.

Haut de page