Étudiants et chercheurs

Supervision des projets de recherche et des études supérieures : 

 

Les étudiants intéressés à mener un projet de recherche comportant un volet sur l’histoire de la médecine dans le cadre de leur formation médicale ou de résidence, ou encore dans le cadre d’activités postdoctorales en histoire de la médecine à l’Université d’Ottawa, devraient communiquer avec professeure Susan Lamb à slamb@uottawa.ca.

L’histoire de la médecine enseigne aux étudiants en médecine de quelle façon concilier les remarquables percées technologiques et les contributions humanitaires avec des réalités qui dérangent. 

 

  • Kim Girouard, Chercheuse postdoctorale de l’histoire de la médecine
    • Titulaire d’un doctorat en cotutelle de l’Université de Montréal et de l’École Normale Supérieure de Lyon, Kim Girouard est spécialiste de l’histoire de la médecine et de la santé dans la Chine moderne. Avant d’intégrer le Département d’innovation en éducation médicale (DIEM) de l’Université d’Ottawa, elle a aussi été chercheuse postdoctorale au Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Ses recherches portent notamment sur la médicalisation de la maternité et la féminisation de la profession médicale dans la province méridionale chinoise du Guangdong au début du XXe siècle.
  • François-Dominic Laramée, Chercheur postdoctoral de l’histoire numérique de la médecine
    • François Dominic Laramée s’est joint au Département d’innovation en éducation médicale (DIEM) de l’Université d’Ottawa après avoir soutenu sa thèse de doctorat en histoire à l’Université de Montréal en juin 2019. Ses travaux ont été publiés dans les revues suivantes : Digital Studies / Le champ numérique, Revue d’histoire de l’Amérique française, The Programming Historian, Document numérique et Journal of European Periodical Studies. Il est récipiendaire du prix Relève étoile Paul-Gérin Lajoie des Fonds de recherche du Québec – Société et culture et a reçu de nombreuses autres bourses et subventions. Avant de devenir historien numérique, il a fait une maîtrise en informatique à l’Université Concordia et a travaillé dans l’industrie du jeu vidéo, de la télévision, de l’édition et des médias interactifs.

 

Haut de page