Prévention des chutes : Sensibilisation accrue et réduction des risques au minimum

Publié le vendredi 17 mai 2019

Dans le cadre de son travail auprès de la campagne « Exigeons un plan » de l’AMC, le Dr Eoghan O’Shea s’est engagé à améliorer l’évaluation du risque de chute chez les personnes âgées, à promouvoir les ressources disponibles et à renforcer la formation médicale en matière de prévention des chutes.

Falls prevention in images

Source : Exigeons un Plan de l'AMC

Un tiers des Canadiens de plus de 65 ans tombent chaque année. Même si aucune blessure physique ne survient, de nombreuses personnes âgées perdent confiance en elles après une chute. Il existe plusieurs ressources qui devraient être partagées auprès des patients et des apprenants en médecine familiale afin d’accroître la sensibilisation et de réduire au minimum les risques de chutes pour les patients. Notamment :

The Staying Independent Checklist (La liste Préserver votre autonomie)
Un simple questionnaire qu’une personne ou son soignant peut remplir;

The Stay on your Feet Screening Algorithm
(L’algorithme de dépistage Avancez de pied ferme)

À examiner sous la supervision d’un professionnel de la santé.

Avec le patient, on devrait mettre l’accent sur l’apprentissage des causes courantes des chutes afin de réduire leurs risques. Aborder la polypharmacie et adresser les patients dans le but d’avoir un examen de la vue approprié et de subir une chirurgie de la cataracte peuvent réduire le risque de chute de 34 %. Le manque d’activité physique est l’un des principaux facteurs de risque de chute, et un exercice approprié réduira les risques de chute de 13 %.

En force, en équilibre! est un programme d’exercices et d’éducation sur la prévention des chutes qui s’adresse aux personnes de 65 ans ou plus qui veulent améliorer leur force et leur équilibre grâce à Santé publique Ottawa, recommandé aux patients à risque. Les patients peuvent également participer à la série de programmes Bouger en toute confiance. Récemment délégué au Conseil médical de l’Ontario, le DO’Shea a fait adopter une motion visant à empêcher les coupes dans la santé publique, qui met en œuvre ces programmes importants.

L’amélioration de la formation médicale est un élément majeur de la sensibilisation accrue et de la réduction des risques de chutes au minimum. La formation des apprenants doit être optimisée au premier cycle, une attention particulière étant accordée aux étudiants en médecine relative à l’amélioration de la formation didactique de la prévention des chutes. De plus, l’amélioration du perfectionnement professionnel des médecins de premier recours et un accès plus rationnel aux cliniques de prévention des chutes et aux unités hospitalières de jour en gériatrie, en particulier pour ceux qui souffrent de troubles cognitifs plus graves, sont nécessaires pour observer une amélioration.

N’oubliez pas de consulter l’affiche de recherche du Dr O’Shea lors de la Journée RIO en juin!

Lectures complémentaires de Demand a Plan et Dr O'Shea

Haut de page