Dre Lise Bjerre MDCM, PhD, CCMF

Carte électronique

Dre Lise Bjerre MDCM, PhD, CCMF
Chaire en médecine familiale, Université d’Ottawa et Institut du Savoir Montfort

Pièce : Institut du Savoir Montfort – 202-745A Montreal Rd., Ottawa (ON) K1K 0T1

Courriel professionnel : lbjerre@uottawa.ca
Courriel professionnel : lisebjerre@montfort.on.ca

Dre Lise Bjerre

Biographie

Dre Lise M. Bjerre, la première titulaire de la Chaire en médecine familiale de l’Université d’Ottawa et de l’Institut du Savoir Montfort, en poste depuis le 1er Janvier 2021. Elle est épidémiologiste et médecin de famille pratiquant au sein de l’Équipe de santé familiale au Campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa. Elle est détentrice d’un baccalauréat en biologie (BSc Hons.) de l’université Concordia, d’une maîtrise (MSc) et d’un doctorat (PhD) en épidémiologie de l’Université McGill, d’un doctorat en médecine (diplôme d’études médicales ; MDCM) de l’Université McGill, et d’un doctorat en médecine (Dr. med.) de l’Université de Göttingen, en Allemagne. Elle détient également la certification du Collège des médecins de famille du Canada (CCMF). En plus de sa carrière clinique en médecine familiale qu’elle a menée sur deux continents, elle possède une expérience en recherche considérable en tant que clinicienne-chercheure au sein du Département de médecine familiale depuis 2010. Elle est Professeure agrégée au Département médecine familiale, et est également affiliée à l'École d’épidémiologie, de santé publique et de médecine préventive de l’Université d’Ottawa. La chercheure accomplie est également scientifique associée à l'Institut de recherche en services de santé (ICES) – l’organisme responsable des bases de données en santé des populations de l’Ontario, qu’elle utilise pour bon nombre de ses études.

Ses champs d’intérêts portent principalement sur l’accès aux soins de santé primaires (particulièrement pour les populations vulnérables et sous-desservies, dont les francophones en situation minoritaire et les populations rurales) et sur l’usage approprié des médicaments à l’échelle de la population. Elle se penche également sur la synthèse des connaissances fondée sur des données probantes afin d’améliorer les pratiques cliniques et de soutenir l’implication des patients dans la gestion de leur propre santé. De plus, elle fait usage de l’intelligence artificielle (IA) en combinaison avec les bases de données des populations comme outil de recherche, permettant un meilleur usage des données existantes.

Champs d'intérêt

  • L’accès aux soins de santé primaires (particulièrement pour les populations vulnérables et sous-desservies, dont les francophones en situation minoritaire et les populations rurales)
  • L’usage approprié des médicaments à l’échelle de la population.
  • La synthèse des connaissances fondée sur des données probantes afin d’améliorer les pratiques cliniques.
  • L’usage de l’intelligence artificielle (IA) en combinaison avec les bases de données des populations.
Haut de page