Interprétation préliminaire du rapport intégral par la Faculté

Dans l’ensemble, la Faculté est extrêmement satisfaite des résultats de l’agrément. En particulier, nous sommes ravis des nombreux changements positifs dans les résultats finaux par rapport à ceux qui avaient été livrés initialement dans le rapport de clôture de l’équipe chargée de la visite du 18 avril dernier. Il est à noter que les sous-comités d’auto-évaluation et le groupe de travail avaient constaté plusieurs des lacunes soulevées, et nous avons déjà commencé à les rectifier. Dans la majorité des cas, nous aurons près de deux ans pour apporter des révisions afin de satisfaire aux exigences. Voici un résumé de la situation actuelle en ce qui concerne les éléments jugés insatisfaisants ou satisfaisants, mais nécessitant une surveillance :

12.1 Insatisfaisant – À l’obtention de leur diplôme, nos étudiants continuent de déclarer des niveaux d’endettement supérieurs à la moyenne nationale. Cela n’est pas surprenant, puisque les droits de scolarité en Ontario sont plus élevés que dans la plupart des autres provinces, particulièrement au Québec. Nous espérons que l’introduction récente d’un nouveau programme d’études sur l’aide financière et la gestion des dettes aidera nos étudiants à examiner avec attention et à gérer leurs finances et leurs dettes.

1.1.1 Insatisfaisant – Un des éléments liés à la responsabilité sociale est nouveau, puisqu’il a été ajouté après la modification du format des normes en 2014. Un comité sur la responsabilité sociale aux EMPC a été mis sur pied et instaure des mesures pour répondre aux exigences de ce nouvel élément. Notamment, nous devons cerner les besoins en matière de santé des populations que nous desservons.

10.2 Insatisfaisant – Un des points relatifs à l’autorité du Comité d’admission a trait à une procédure rarement, voire jamais, utilisée pour l’examen des cas difficiles. Nous avons l’intention de réviser ou d’abolir cette procédure afin de satisfaire à ce critère.

1.1, 5.2 SNS* – Les préoccupations relatives à deux des éléments mis en relief ont trait à la présence d’un doyen intérimaire au moment de la visite. Le Dr Jasmin a maintenant été nommé doyen et il devrait être relativement facile de répondre aux attentes du Comité d’agrément des facultés de médecine du Canada (CAFMC) à cet égard.

7.9 SNS – Un autre élément porte sur les compétences collaboratives interprofessionnelles. Nous avons déjà entrepris des activités qui nous permettront de mieux respecter les exigences associées à cet élément.

11.2 SNS – Les sondages révèlent que les étudiants n’étaient que modérément satisfaits à l’égard de l’orientation professionnelle dans le passé. La Faculté a adopté un processus révisé en matière d’orientation professionnelle pour y remédier. L’accueil des étudiants est favorable, mais nous devrons être en mesure de démontrer une amélioration du niveau de satisfaction des étudiants au Comité d’agrément.

3.3 SNS – La diversité au sein du corps professoral et de la haute direction n’a pas atteint les niveaux requis par le CAFMC et des progrès devront être réalisés avant 2020.

5.1 SNS – Au moment de la visite, il y avait beaucoup d’incertitude au sujet des réductions budgétaires imposées à notre Faculté par l’administration de l’Université d’Ottawa, ce qui a mené à notre non-conformité vis-à-vis d’un autre élément. Nous devrons aborder cette question dans un rapport qui doit être présenté au CAFMC d’ici le mois d’août 2019. Il semble que cela préoccupe particulièrement le CAFMC, puisque les mesures que nous prendrons pour régler les autres questions feront l’objet d’un deuxième rapport en 2020.

*SNS = Satisfaisant, mais nécessitant une surveillance

Haut de page