Programmes de recherche clinique et translationnelle

Programme de bourses de recherche translationnelle (TRG)

En février 2018, la faculté de médecine a lancé un nouveau programme de bourses de recherche translationnelle (TRG). L'objectif du programme TRG est de promouvoir la recherche translationnelle et la collaboration entre les chercheurs en sciences fondamentales et les chercheurs cliniques de la faculté. Compte tenu de nos atouts considérables en matière de recherche clinique et fondamentale, ce programme favorisera l'intégration stratégique des équipes de recherche des départements de sciences cliniques et fondamentales. Ce programme est conçu pour fournir un financement de démarrage afin de tester des idées nouvelles et innovantes et de faciliter l'octroi de subventions futures.

Le processus TRG invite les candidatures de 2 (ou plus) chercheurs, chacun en tant que co-chercheur principal. L'un des chercheurs doit être un chercheur en sciences fondamentales occupant un poste dans un département de sciences fondamentales ou un institut de recherche, et l'autre un chercheur clinicien occupant un poste de premier plan dans un département clinique. Les deux chercheurs doivent occuper leur poste principal à la faculté de médecine.

Chaque demande peut demander jusqu'à 50 000 dollars à utiliser sur deux ans. Les fonds du TRG proviennent de deux sources : (1) département de sciences fondamentales ou institut de recherche (jusqu'à 25 000 $) + (2) département clinique (jusqu'à 25 000 $). Les chercheurs intéressés par le programme TRG doivent confirmer que des fonds de contrepartie sont disponibles auprès de leur institut, département clinique ou de science fondamentale d'accueil avant d'entamer le processus de candidature. Le financement du programme TRG est accordé sur une base compétitive à la suite d'un processus rigoureux d'examen par les pairs basé sur l'excellence de la proposition, la nature innovante de la proposition, les réalisations antérieures des candidats, la faisabilité, l'impact potentiel sur la santé et/ou les soins aux patients, et la disponibilité des fonds de contrepartie des partenaires.

Actuellement, la faculté de médecine n'accepte pas les candidatures pour ce programme. Veuillez continuer à visiter ce site web pour obtenir des mises à jour sur les prochains cycles du programme TRG.


Chaires de recherche clinique

En avril 2010, la Faculté de médecine (FoM) a lancé un nouveau programme de recherche clinique appelé Programme de chaires de recherche clinique de la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa.Ce programme a été accueilli avec beaucoup d'enthousiasme et a permis d'apporter un soutien à certains de nos meilleurs cliniciens-chercheurs de la Faculté dans le but ultime d'améliorer la santé et/ou les soins aux patients.

Le programme de chaires de recherche clinique met en évidence un large éventail de départements et de spécialisations médicales. Les titulaires de chaires sont une représentation du plan stratégique de la Faculté, intitulé " Chef de file en innovation pour un monde en santé", ainsi que de notre engagement en faveur de l'équité, de la diversité et de l'inclusion (EDI), une priorité absolue pour la Faculté de médecine. Le programme de chaires de recherche clinique a permis à la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa de favoriser l'émergence de certains de nos cliniciens-chercheurs les plus performants au sein de la faculté.

Le financement des chaires de recherche clinique est attribué sur une base concurrentielle à la suite d'un processus rigoureux d'évaluation par les pairs. Les chaires sont financées selon un ratio où la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa contribue 30 % et le département clinique respectif 70 % du total pour chaque chaire. Les candidats doivent fournir une confirmation du soutien de contrepartie des directeurs de département pour pouvoir présenter une demande.

Ce programme finance différents niveaux de chaires, séparés en deux volets : Chaires de recherche clinique et Chaires de recherche clinique junior.

*Chaires de recherche clinique :

  • Chaire distinguée de recherche clinique : Professeur titulaire faisant preuve d'une performance de recherche exceptionnelle et soutenue ; 200 000 $/an, mandat maximum de 5 ans.
  • Chaire de recherche clinique de niveau 1 : Professeur associé ou titulaire faisant preuve d'une excellence soutenue en matière de recherche ; 200 000 $/an, mandat de 5 ans, renouvelable une fois.
  • Chaire de recherche clinique de niveau 2 : Professeur assistant ou associé présentant un fort potentiel de développement en tant que futur leader dans son domaine de recherche ; 100 000 $/an, mandat de 5 ans, renouvelable une fois.

*Chaires de recherche clinique junior :

  • Chaire de recherche clinique junior : Professeur assistant pendant les 5 premières années de sa nomination à la faculté, 80 000 $/an, mandat de 3 ans, renouvelable une fois.

Actuellement, la Faculté de médecine n'accepte pas les candidatures pour ce programme. Veuillez continuer à visiter ce site web pour obtenir des mises à jour sur les prochains cycles du programme.


Programme Excelerator

uOttawa logo
The Ottawa Hospital logo
Excelerator diagram

Le groupe de recherche translationnelle Blueprint a été créé en 2016 à l'Institut de recherche de l'hôpital d'Ottawa, en collaboration avec le Centre des méthodes d'Ottawa. Blueprint a développé un modèle innovant, le programme Excelerator, pour améliorer et permettre une traduction clinique efficace grâce à des méthodes et des approches rigoureuses. En 2019, Blueprint s'est associé à la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa pour étendre le programme Excelerator à sa faculté afin d'aider à développer rapidement des thérapies prometteuses, du laboratoire aux essais de première phase.

En utilisant les composantes d'Excelerator, nous pouvons aborder de nombreuses questions a priori avec un ensemble d'études ciblées, et donc aider les chercheurs et les investigateurs cliniques à fournir des protocoles d'essais cliniques optimisés avec les meilleures chances de succès possibles.

L'Excelerator cible plusieurs problèmes qui contribuent à l'échec de la traduction pendant la phase initiale de développement des protocoles d'essais cliniques. Le programme Excelerator comprend :

  • Revues systématiques : pour évaluer objectivement les données précliniques et cliniques de première phase disponibles. Cela permet d'évaluer la sécurité, l'efficacité et d'identifier les lacunes dans les connaissances. Ces examens ont été bien accueillis par les organismes de réglementation (c'est-à-dire Santé Canada) qui sont très préoccupés par la sécurité lors du lancement d'essais cliniques "sur l'homme" et de première phase.
  • Diagnostic de mise en œuvre : pour identifier les obstacles et les facteurs qui facilitent la participation des patients et des cliniciens aux essais cliniques. En utilisant des entretiens et des enquêtes, nous pouvons optimiser les critères d’admissibilité, les spécificités des interventions et les résultats à évaluer. Cela peut aider à éviter les problèmes de recrutement des patients. En outre, nous proposons de créer un partenariat avec les patients en utilisant une approche intégrée d'application des connaissances, pour aider à garantir que le protocole d'essai clinique développé s'aligne sur les intérêts et les besoins des patients.
  • Évaluation économique : pour estimer le coût maximal auquel les nouvelles thérapies peuvent être mises sur le marché tout en étant considérées comme rentables. Cela peut contribuer à éviter les retards dans les processus de commercialisation et de remboursement nécessaires à l'adoption clinique.
  • Test de faisabilité : en utilisant les critères d’admissibilité prévus, nous réalisons des études de cohorte rétrospectives à partir des bases de données disponibles (par exemple, l'entrepôt de données de l'hôpital d'Ottawa) afin de s'assurer que les critères d'inclusion/exclusion sont réalisables et qu'un nombre suffisant de patients admissibles pourrait être recruté.
  • Consultation réglementaire: nous offrons des services de consultation pour l’élaboration de protocoles d’essais cliniques ainsi que pour les exigences réglementaires, les BPF, les BPL.

Le groupe Excelerator est maintenant activement à la recherche de recherches qui pourraient être prêtes, ou bientôt prêtes, à appliquer ces premières mesures du processus translationnel. Grâce à l’expertise du groupe, les chercheurs de l’Université d’Ottawa et de L’Hôpital d’Ottawa peuvent s’attaquer de manière précoce à toutes les bonnes questions et lancer leurs projets avec le meilleur protocole clinique possible.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le programme, vous pouvez communiquer avec le bureau de recherche par courriel à resmed@uottawa.ca ou Mohamad Sobh à msobh@ohri.ca.

Haut de page