Examen de synthèse - Épidémiologie

L’examen de synthèse sert à déterminer si un étudiant possède les connaissances et les compétences requises pour terminer avec succès un programme de doctorat.

Les étudiants et étudiantes en épidémiologie (EPI) doivent :

  • s’inscrire à l’examen de synthèse quatre mois avant la date prévue de l’épreuve écrite (première partie);
  • terminer tous les travaux requis au préalable;
  • passer les deux épreuves de l’examen de synthèse avant la fin de leur sixième trimestre au sein du programme.

Description

L’examen de synthèse, en deux parties, sert à déterminer si un étudiant possède les connaissances et les compétences requises pour terminer avec succès un programme de doctorat.

Les deux épreuves de l’examen de synthèse sont notées séparément.

  • L’épreuve écrite (première partie) a lieu en classe. Elle dure une demi-journée et porte sur des concepts et des méthodes épidémiologiques fondamentaux.
  • L’épreuve orale (deuxième partie) dure une heure. Elle porte sur des sujets connexes au projet de thèse de l’étudiant et est basée sur un article scientifique choisi à l’avance par le jury.
  • Il faut réussir l’épreuve écrite avant de pouvoir passer l’épreuve orale.
  • En cas d’échec à une épreuve, une seule reprise est possible. Un nouvel échec à la même épreuve entraînera le retrait de la personne du programme de doctorat.

Moment de l’examen

  • Il faut s’inscrire à l’examen de synthèse quatre mois avant la date prévue de l’épreuve écrite.
  • Les étudiants doivent réussir les deux épreuves de l’examen de synthèse avant la fin de leur sixième trimestre, sans quoi ils devront se retirer du programme.
  • Avant de passer l’examen de synthèse, il faut avoir terminé tous les cours requis.
  • La date de l’épreuve orale dépend de celle de l’épreuve écrite. En général, l’épreuve orale a lieu de deux à quatre semaines après l’épreuve écrite.

Calendrier

Au moins quatre mois avant la date prévue de l’épreuve écrite, l’étudiant doit remettre :

  • le formulaire d’approbation de la lettre d’intention;
  • une brève lettre d’intention (deux pages maximum) adressée au Bureau des études supérieures et postdoctorales, contenant suffisamment d’information sur le projet de thèse pour permettre aux examinateurs de préparer l’épreuve orale (deuxième partie de l’examen de synthèse).
Pour pouvoir passer l’épreuve écrite, il faut s’inscrire au cours EPI 9998.
Information

Dates des examens de synthèse

Automne 2019
Première partie (épreuve écrite) : Septembre (la date est à confirmer)
Deuxième partie (épreuve orale) : de deux à quatre semaines après la première partie
Hiver 2020
Première partie (épreuve écrite) : Janvier (la date est à confirmer)
Deuxième partie (épreuve orale) : de deux à quatre semaines après la première partie
Printemps-été
  • Aucun examen de synthèse

Jury

Le jury des examens de synthèse est établi pour toute l’année et se compose de cinq ou six professeurs de l’École d’épidémiologie et de santé publique. Il se charge d’évaluer l’épreuve écrite (première partie).

Le jury de l’épreuve orale (deuxième partie de l’examen de synthèse) compte deux membres :

Un premier examinateur choisi parmi les membres du jury des examens de synthèse établi pour l’année courante.

Un expert autorisé à superviser des étudiants du programme de doctorat en épidémiologie, choisi par le premier examinateur (en consultation avec les autres membres du jury des examens de synthèse) en fonction de la lettre d’intention de l’étudiant.

Tous les examinateurs doivent être présents durant l’épreuve orale.


Première partie : épreuve écrite

Exigences générales

  • Au moins quatre mois avant la date prévue de l’épreuve écrite, l’étudiant doit remettre :
    • le formulaire d’approbation de la lettre d’intention;
    • une brève lettre d’intention (deux pages maximum) adressée au Bureau des études supérieures et postdoctorales, contenant suffisamment d’information sur le projet de thèse pour permettre aux examinateurs de se préparer.
  • Pour pouvoir passer l’épreuve écrite, il faut s’inscrire au cours EPI 9998.
  • L’épreuve écrite se fait en classe, dure une demi-journée et porte sur des méthodes et des concepts épidémiologiques fondamentaux.
  • Les questions de l’épreuve écrite sont créées par le jury des examens de synthèse.
  • L’épreuve écrite a lieu le même jour pour tous les étudiants chaque trimestre. Il suffit qu’un étudiant s’y inscrive pour qu’elle ait lieu.
  • L’épreuve porte sur la matière que tout bon épidémiologiste titulaire d’une M.Sc. devrait maîtriser.
  • Une liste de lecture est fournie à l’avance pour aider les étudiants à se préparer.

Évaluation et notation

  • Il n’y a que deux notes possibles : « satisfaisant » ou « non satisfaisant ». Les examinateurs utilisent une grille d’évaluation établie à l’avance. Les questions d’examen se divisent de la façon suivante : 40 % en épidémiologie, 40 % en biostatistique et 20 % en études d’intervention. La correction des examens se fait à l’aveugle.
  • En cas d’échec, une seule reprise est possible. Un nouvel échec entraînera le retrait de la personne du programme de doctorat.

Deuxième partie : épreuve orale

L’épreuve orale (deuxième partie) dure une heure et porte sur des sujets connexes au sujet de thèse de l’étudiant. Elle est fondée sur un article scientifique choisi pour sa pertinence.

La date de l’épreuve orale dépend de celle de l’épreuve écrite. En général, l’épreuve orale a lieu de deux à quatre semaines après l’épreuve écrite.

Le jury de l’épreuve orale comprend deux membres :

  • Un premier examinateur choisi parmi les membres du jury des examens de synthèse établi pour l’année courante.
  • Un expert autorisé à superviser des étudiants du programme de doctorat en épidémiologie, choisi par le premier examinateur (en consultation avec les autres membres du jury des examens de synthèse) en fonction de la lettre d’intention de l’étudiant.

Les examinateurs choisissent ensemble un article scientifique connexe au sujet de thèse de l’étudiant. L’article est différent pour chaque étudiant qui fait son examen de synthèse.

L’article doit être soumis au Bureau des études supérieures et postdoctorales, et approuvé par le directeur des études supérieures.

L’article est remis à l’étudiant sept jours avant la date de l’épreuve orale (deuxième partie).

Les examinateurs poseront une série de questions à l’étudiant durant l’examen. Les questions sont fondées sur l’article scientifique, mais peuvent aussi toucher d’autres sujets liés au domaine de recherche général de l’étudiant. L’étudiant ne reçoit pas les questions à l’avance. Les examinateurs peuvent modifier la direction de leurs questions pendant l’épreuve.

Tous les examinateurs doivent être présents durant l’épreuve orale.

L’épreuve orale se déroule à huis clos.


Évaluation et notation

Il n’y a que deux notes possibles : « satisfaisant » ou « non satisfaisant ».

En cas d’échec, une seule reprise est possible. Un nouvel échec entraînera le retrait de la personne du programme de doctorat.


Approbation finale du Bureau des études supérieures et postdoctorales

Une fois que l’étudiant a terminé avec succès son examen de synthèse et que les approbations nécessaires ont été reçues, la note « S » (« satisfaisant ») est ajoutée à son dossier.

Haut de page